jeudi 21 janvier 2016

Equilibre et chaos

L'impression d'être un funambule.... L'impression de devoir sauter de fil en fil.... Devoir retrouver  l'équilibre  rapidement pour éviter la chute.... Jongler entre les differents besoins...les besoins d'elle, de lui, d'elle , de lui ...de moi... La peur de mal faire....et tomber du côté obscur ... Les cris...les gestes limites ....les  mots comme des rasoirs.... Dur, trop dur!!

Se sentir seule.....
Vouloir le meilleur... L'amour.... La douceur... La confiance réciproque... La joie...
Vouloir le meilleur... Eviter le pire.
Vouloir le meilleur...ne pas y arriver ... Se sentir nulle... Triste.... Se faire mal ..... Culpabiliser...
Vouloir le meilleur.... Remonter en piste...Se dire qu'on va y arriver... La vie est belle si on sait la regarder. .. Puiser dans ses ressources.
Un mot... Une parole.... Un geste.... Un sourire... Remonter sur le fil.... Sourire... Tout faire pour éviter le chaos.... Reprendre force et courage ... Ne rien attendre des absents ... Profiter des présents.... Se sentir riche de cette force....CROIRE EN SOI.... CROIRE EN LA VIE!
Réparer les fissures... Construire des fondations solides..... Soupoudrer très largement d'AMOUR .

Espérer... Patienter.... Attendre .... Prendre sur soi... Souffler... Aimer... S'aimer




Se rendre compte que la tempête est passée.
Se rendre compte que l'on a grandit, que l'on est devenu plus fort.
Prendre soin de soi des autres..
Bien s'entourer..
 (Article en brouillon à la date du 20 septembre sur mon agenda, que je pourrais mettre à n'importe quelle date, je le publie donc en cochant une date au hasard)




4 commentaires:

  1. Je partage tes mots et comprends tout à fait... Courage...

    RépondreSupprimer
  2. Cela me parle beaucoup, j'aurais pu écrire tes mots, je le vis au quotidien avec seulement 2 enfants en ief! Carine

    RépondreSupprimer
  3. Merci à toutes les deux. je l'ai écris il y a longtemps mais il est toujours plus ou moins d'actualité suivant les moments.

    RépondreSupprimer
  4. dé l'énergie, du sommeil en quantité suffisante, de quoi reprendre sa respiration.
    que ton texte me parle !
    un funambule ... j'ai souvent l'impression de marcher au bord d'un ravin, même sensation !
    je t'embrasse et belle fête des mères-veilleuses !

    RépondreSupprimer

J'aime beaucoup lire les petits mots laissés ici: